logo
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Supplément cétogène MCT et cognition par Dre Sylvia Santosa, PhD

En janvier 2021, un article intéressant a été publié dans Translational Research & Clinical Interventions, intitulé “A ketogenic supplement improves white matter energy supply and processing speed in mild cognitive impairment”. Les auteurs ont cherché à répondre aux questions suivantes : “Un supplément cétogène améliore-t-il le métabolisme des cétones par les fascicules de matière blanche (faisceaux qui relient les régions) dans le cerveau?” et “L’absorption de glucose ou de cétones dans le cerveau est-elle associée aux résultats cognitifs et aux propriétés structurelles de la matière blanche?”. En ce qui concerne les études, c’est la première à voir comment un supplément cétogène a un impact sur le cerveau et la cognition.

Dans cette étude de 6 mois, 17 participants souffrant de troubles cognitifs légers ont été randomisés pour recevoir un complément fournissant 30 g/j de triglycérides à chaîne moyenne (60% d’acide caprylique [C8] et 40% d’acide caprique [C10]) dans du lait écrémé sans lactose et 16 pour recevoir un placebo contenant de l’huile de tournesol à haute teneur en acide oléique (un acide gras à longue chaîne). Le supplément contenant des triglycérides à chaîne moyenne est cétogène parce que l’organisme ne peut pas stocker ces graisses, qui sont donc dirigées vers les mitochondries pour la b-oxydation. En raison de la dégradation accrue de ces graisses à chaîne moyenne, une accumulation d’acétyl CoA se produit, ce qui entraîne ensuite la production de cétones. D’autre part, à moins que le régime ne soit excessivement pauvre en glucides (cétogène), les acides gras à longue chaîne, comme ceux du groupe placebo, ont tendance à être stockés plutôt que brûlés comme carburant.

Le problème est que les auteurs n’ont pas recueilli de données sur le régime alimentaire ou l’activité physique des participants. Les participants consommaient au moins 300 kcal/j supplémentaires. Comme il n’y a pas eu de changement de poids, il doit y avoir eu des adaptations aux calories supplémentaires par le biais du régime alimentaire et/ou des niveaux d’activité. Idéalement, les adaptations entre les deux groupes étaient similaires, mais sans les données, on ne peut en être certain. Avant et après l’intervention de six mois, les participants ont subi des tests neurocognitifs et des examens d’imagerie cérébrale, notamment une IRM et un PET-CT à double traceur (cétone et glucose). Ils ont constaté que le supplément TCM augmentait l’absorption de cétones dans le cerveau, spécifiquement dans les fascicules de matière blanche et de matière grise. Ces améliorations étaient associées à des améliorations de la vitesse de traitement. Les auteurs déclarent que ces résultats indiquent une amélioration de l’intégrité de la myéline. Les résultats de cette étude sont très intéressants et sont prometteurs pour le traitement des troubles cognitifs par les TCM. Les mécanismes par lesquels ces améliorations se produisent restent à déterminer, mais cette étude fournit certainement des informations importantes.

Référence :

Roy M, et al. A ketogenic supplement improves white matter energy supply and processing speed in mild cognitive impairment. Alzheimers Dement (N Y). 2021 Nov 17;7(1):e12217. doi: 10.1002/trc2.12217. PMID: 34869825; PMCID: PMC8596139.

Ce billet vous plaît ?